Partly Cloudy

30°C

Port-au-Prine, Haiti

Partly Cloudy

Humidity: 66%

Wind: 24.14 km/h

  • Clear
    24 Mar 2016 32°C 23°C
  • Mostly Sunny
    25 Mar 2016 32°C 23°C
Connexion
Mis à jour le 8.03.2017 à 02:42

Me Andre Michel: « Enex Jean Charles essaye de saboter et faire échouer Me Danton Leger »

Featured Enex Jean-Charles, Michel Martelly, et René Preval Enex Jean-Charles, Michel Martelly, et René Preval

Maitre André Michel, avocat et leader politique, dénonce avec la plus grande énergie la correspondance adressée par le premier ministre au ministre de la justice, Maitre Camille EDOUARD junior, en date du 2 juin 2016, à propos des agissements de Maitre Jean Danton Léger, commissaire du gouvernement de port au Prince.

Cette action traduit très clairement la volonté de l'actuel premier, Enex Jean Charles, de prendre la défense de celles et ceux qui ont pillé les caisses de l'Etat pendant les cinq dernières années au détriment de la lutte contre la corruption. La constitution et les Lois de la République font du premier ministre le Chef de l'administration publique, dès lors, sur le plan du droit administratif, le premier ministre n'a pas à se plaindre auprès d'un ministre des agissements d'un fonctionnaire de l'Etat.

Le premier ministre nomme et révoque directement alors que le ministre nomme et révoque par délégation du premier ministre. Le premier ministre Jean Charles est tenu de s'expliquer devant la nation à un moment ou tous les éléments indiciels laissent croire que le pm Enex Jean Charles est en train de faire obstacle à la lutte contre la corruption engagée par le secteur démocratique et populaire depuis l'arrivée au pouvoir de l'équipe Tèt Kale. Tout en renouvelant leur soutien au commissaire du gouvernement Jean Danton Léger, engagé dans ce combat destiné à faire la lumière sur la dilapidation du Fond PetroCaribe et tous les autres Cas de corruption, Maitre André Michel et la plateforme JISTIS rappellent au premier ministre et au ministre de la justice que l'interdiction de départ a toujours été utilisée par nos parquetiers pendant les 25 dernières années et qu'il s'avère nécessaire pour le pouvoir législatif de clarifier cette question définitivement.

Bref, la plateforme JISTIS soutient que l'intervention du Premier ministre Enex Jean Charles pour défendre les corrompus, est illégale et immorale.

 
Last modified onsamedi, 04 juin 2016 16:14