Connexion

Mis à jour le 8.11.2021 à 17:17

À La Défensive…

Featured Sektè Demokratik ak Popilè  chita pale  ak kèk moun nan kominote ayisyen nan Nouyok © 2021 | tinouvel.com Sektè Demokratik ak Popilè chita pale ak kèk moun nan kominote ayisyen nan Nouyok

“ Grenn Zaboka Sèvi Zorye
“ Anba Latcha
“ Aswè a mwen pap dòmi
“ Yas. Yas manman….( Chanson  traditionnelle  Haïtienne)
“ Veni, Vidi, Vici”…

Ils sont venus, ils ont vu, oui. Ils ont parlé, oui. Mais, ils n’ont pas convaincu et par-dessus tout   ils n’ont pas conquis.

En effet, L’ex sénateur de L’Ouest, Nènèl Cassy et l’avocat beau parleur et franc-tireur André Michel, le politicien le plus Haï, en ce moment, par la gent politicienne , les néo duvaliéristes et une certaine frange des classes moyennes urbaines qui n’arrivent pas encore à se départir des torts, dégâts et dommages économiques et sociaux  causés par les deux appels au “ Pays Lock, 2018 et 2019, dont il était l’ardent défenseur et promoteur…
Son slogan “ Barikad nou se Avni nou, Monte yo pi wo” résonne encore comme une malédiction dans les oreilles d’une certaine couche d’émigrés Haïtiens rêvant d’une autre Haïti qui pourrait être cette conviviale, fraternelle et surtout prospère.
Le SDP avec les suspects habituels à New York / Septembre 2021Devant un parterre de journalistes, d’entrepreneurs, de profeseurs d’université, de militants d’organisations socio communautaires et aussi de curieux, Monsieur Cassy et Monsieur Michel ont exposé á tour de rôle leur compréhension et leur vision de la conjoncture…politique de Chez Nous.
Ils sont passés à pieds joints sur l’échec des deux grandes mobilisations qui n’ont pas pu débouter l’ancien leader visible du PHTK au pouvoir… (2016/2021). Feu Jovenel Moïse. Pas d’autocritique. Pas de remords. Pas de regrets. Pas d’évaluation objective des forces politiques en présence et des rapports de pouvoirs réels qui ont affaibli énormément l’opposition politique dite plurielle…Incapacité de définir et exécuter une alliance la plus minimale…. Aucun projet à caractère national. Aucun programme populaire. Rien sur la dépendance de plus en plus stupide, de plus en plus alarmante de l’état Haïtien par rapport aux centres de décision externes dont le Core Group en est la courroie de transmission. Bec fermé. Bouche cousue. Rides prononcées. Yeux fermés.
Rien dans leur exposé qu’on pourrait assimiler à un “ Mea Culpa” et qui pourrait envoyer des signaux clairs sur de nouvelles intentions et alternatives politiques moins puériles et plus matures…
Ils ont préféré rendre les autres responsables de leur échec…
⁃ D’anciens militants et ex-sénateurs avec qui ils ont lancé le “ Cri de l’Arcahaie” en novembre 2017 ? La réponse était que ces anciens collaborateurs politiques se battaient uniquement pour des postes de pouvoir que pour de réels et vrais changements. Ils ont brossé d’un revers de mains l’appel à l’unité venant et en direction leurs anciens amis.
⁃ Des accords par ci et par là…Ces deux politiciens en mission spéciale ce mardi 26 Octobre 2021 à NY ont passé 95% du plus clair de leur temps à montrer les faiblesses des deux accords ( Pen et Montana) auxquels ils n’ont pas adhéré qu’à  exhiber  la force et l’opportunité de celui qu’ils ont signé avec l’actuel chef de gouvernement de facto, Ariel Henry et une multitude d’organisations et particules politiques et familiales créées sur le tas et le temps des élections pour le partage du gâteau du pouvoir en devenir
⁃ Pour les deux, l’ancien ministre en deux fois de Martelli est un moindre mal par rapport à Martine Moïse qui est retournée en force avec Laurent Lamothe…Cafouillis total. Confusion généralisée…
⁃ Et le clou de la soirée : un appel à peine voilé aux migrants Haïtiens des États Unis de rejoindre la nouvelle caravane d’Ariel Henry pour intégrer le nouveau Conseil électoral provisoire seul moyen de défendre leurs droits et intérêts à l’avenir sélectionner des juristes pouvant faire partie d’une nouvelle constituante et prendre part aux nouvelles élections…Voilà !
A ce moment-là, c’était comme une déclaration de guerre de ces deux novices à une bonne partie de l’assemblée qui n’en revenait pas de ces propositions et suggestions d’une alliance en catimini avec un leader “ Honteux” du PHTK.
Les camarades de “ Back Up Haïti”, une organisation socio communautaire, ont remis ça en transformant ce petit coin du restaurant Vault Café en tranchées pour acculer ces émissaires du Secteur Démocratique et Populaire…Non, diraient Anacreyon et Excellent de Back Up Haïti et Wilfrid Supréna de Back Up Haïti et Renouveau Démocratique… C’étaient des émissaires, de préférence, du PHTK Rénové et blanchi pour la continuité de l’appareillage politique de ce parti sans la présence de Jovenel décédé et celle de Martelli tenu provisoirement à distance avec des binocles plus puissants que ceux d’Henri Christophe arpentant tout l’océan Atlantique à la recherche de bateaux français en route vers l’état d’Ayti pour une éventuelle reconquête.
La rencontre se termina dans le vent. Aucune déclaration sérieuse sur les avenues à explorer pour un possible dénouement de la crise politique à court terme et les bases à jeter à long terme pour la résolution de la crise de mutations sociales créatrice des chambardements, des rébellions, des lamentations qui rendent Haïti à la fois ingouvernable et invivable. Depuis plusieurs décennies.
Triste de le dire…Nènèl et André ont montré clairement qu’ils ne sont pas à la hauteur pour confronter les grands défis auxquels notre pays fait face dans cette conjoncture.
Aucun leader politique ne peut espérer transformer le présent et projeter un avenir radieux pour son peuple en ressassant le passé et en jouant la carte de La Défense….

_Wilfrid Supréna

Chercheur. Psychologie Sociale. Anthropologie culturelle.

 
Last modified on%PM, %31 %890 %2021 %16:%Oct